EN

Votre porte-parole dans tout le Canada

 
janvier 25, 2022
La chef de la direction de la SCSLM, Christine Nielsen, a parlé avec les médias en votre nom concernant deux situations au sujet du laboratoire.


Nunavut
La goutte d'eau qui a fait déborder le vase, avant la démission de cinq technologistes de laboratoire à Iqaluit à l’automne, était l’absence de gratitude — et d’une indemnisation de 10 000 $ — par le gouvernement du Nunavut. Christine Nielsen a souligné votre rôle essentiel dans la pandémie, en exprimant à la SRC, « qui croit-on qui exécute tous les tests de dépistage de la COVID-19 ? » Lisez l'article complet en anglais ici.

 
Colombie-Britannique
En C.-B., Global News a fait rapport de la fermeture des LifeLabs face aux pénuries de TLM, et Christine Nielsen a répondu à des questions à ce sujet, en rappelant au Canada que la SCSLM sonne l’alarme à propos des effets de ces pénuries depuis plus d’une décennie. Accédez à l'entrevue en anglais ici.
comments powered by Disqus

Reconnaissance des terres autochtones : Nous reconnaissons respectueusement que le bureau de la SCSLM, à Hamilton, en Ontario, se situe sur les territoires traditionnels de la Confédération de Haudenosaunis de la Nation des Mississaugas, des peuples Anichinabés, et des peuples Neutres. Ces terres sont régies par le Pacte wampum dit « Bol à une seule cuillère », un traité entre les Haudenosaunis et Anichinabés pour partager et entretenir la terre et ses ressources autour des Grands Lacs. Nous reconnaissons également que ces terres sont régies en vertu du Traité no 3 d’Achat entre les lacs de 1792, conclu par la Couronne et la Première Nation des Mississaugas de Credit.

 

© 2022 - CSMLS-SCSLM