EN

UNE NOUVELLE CAMPAGNE INVITE LES CANADIENNES ET CANADIENS À « REGARDER DE PLUS PRÈS » LE TRAVAIL DES PROFESSIONNELS DE LABORATOIRE MÉDICAL AU CANADA

 
octobre 19, 2020
La Société canadienne de science de laboratoire médical lance #SarrauLaboIndigo comme symbole de fierté pour les professionnels de laboratoire médical partout au Canada pour souligner leur dévouement inébranlable envers leur travail.
 
(HAMILTON, ON) Le fait que la population canadienne doit subir des tests de dépistage de la COVID-19 est malheureusement devenu ordinaire en 2020 et, par conséquent, les Canadiennes et Canadiens se rendent de plus en plus compte de la fonction des laboratoires médicaux – là où ces tests doivent être envoyés. Mais on ne parvient toujours pas à comprendre à fond que la COVID-19 n’est qu’un test parmi les 1,2 million d’analyses traitées par ces laboratoires, effectuées par des professionnels de laboratoire médical, sur une base quotidienne.
 
Une nouvelle campagne de marketing social lancée aujourd’hui visera à combler cette lacune de connaissances.
 
La campagne est appuyée par la Société canadienne de science de laboratoire médical (SCSLM), l’association professionnelle regroupant les professionnels de laboratoire médical au Canada, en vue de générer une plus grande appréciation du rôle des professionnels de labo médical dans notre système de santé et dans la promotion de la santé et du mieux-être des personnes au Canada.

« Des initiatives de recherche récentes confirment que la population canadienne ne possède pas une idée ferme de notre identité, de nos activités ni de notre rôle dans l’ensemble du système de santé », dit Christine Nielsen, la chef de la direction de la SCSLM. « Les Canadiennes et Canadiens perçoivent le travail effectué en labo médical comme étant une fonction derrière le système de santé et non pas un groupe de personnes essentielles qui le font marcher. Cette campagne publique a pour but de changer cette perspective en rehaussant le profil des contributions professionnelles de nos membres au Canada – dont le concept créatif consiste à "rendre visible ce qui est invisible". »

La campagne de marketing se concentre sur le symbole le plus identifiable de la profession – le sarrau de labo. L’image présentée dans cette campagne, cependant, n’est pas un sarrau de labo ordinaire.

Les impressions microscopiques en indigo représentent les noms des 1,2 million d’analyses effectuées quotidiennement dans des laboratoires partout au pays. Ces tests aident à diagnostiquer et à traiter des milliers de problèmes de santé touchant les Canadiennes et Canadiens, comme le cancer, des maladies auto-immunes, le diabète, et plus récemment, la COVID-19. On a choisi la couleur indigo parce qu’elle représente la confiance, l’intelligence, la vérité, l’ambition et le dévouement – toutes les caractéristiques manifestées par les professionnels de laboratoire médical assidus. 

Bien que la décision de lancer une campagne de sensibilisation ait été prise avant la pandémie, Mme Nielsen admet que l’environnement actuel offre une occasion unique de mettre en valeur les efforts des professionnels de labo médical.

« La propagation de la COVID-19 au Canada a évidemment intensifié la sensibilisation envers le travail au labo, étant donné que le dépistage de cette maladie est effectué par nos technologistes de laboratoire médical à l’échelle du pays », déclare Mme Nielsen. « Notre lien avec la réponse du Canada à la COVID-19 nous a fourni une plate-forme plus élargie pour assurer que la population canadienne comprend le rôle direct que nous jouons dans sa santé et notre appui à d’autres professionnels de la santé 24 heures par jour, 365 jours par année. »

Valentin Villatoro, un professionnel de laboratoire médical à Edmonton (Alberta), répète les commentaires de Mme Nielsen.  

« C’est mon espoir, et celui de mes collègues, que cette campagne déclenchera une conversation nécessaire au Canada concernant les façons par lesquelles nos efforts aident à soutenir le système de santé – en fournissant aux médecins et à d’autres praticiens de la santé les renseignements dont ils ont besoin pour appuyer leurs patients », explique Villatoro. « La pandémie, et le degré par lequel ces professionnels ont pris le relais pour soutenir la réponse de notre pays à la COVID-19, ont sans doute amplifié le besoin de cette reconnaissance. »

Dans le cadre du système de santé canadien, les analyses de laboratoire sont de loin l’activité médicale la plus courante. La population canadienne reçoit en moyenne de 14 à 20 tests de laboratoire par personne annuellement – et chaque année, les gouvernements provinciaux et territoriaux investissent 5,9 milliards de dollars dans des activités de laboratoire.

La campagne présentera du marketing hors foyer dans des régions ciblées à travers le Canada, et investira ses efforts de sensibilisation dans les réseaux sociaux principaux, encourageant ainsi les gens à en apprendre davantage à partir du site SarrauLaboIndigo.ca.
 

Reconnaissance des terres autochtones : Nous reconnaissons respectueusement que le bureau de la SCSLM, à Hamilton, en Ontario, se situe sur les territoires traditionnels de la Confédération de Haudenosaunis de la Nation des Mississaugas, des peuples Anichinabés, et des peuples Neutres. Ces terres sont régies par le Pacte wampum dit « Bol à une seule cuillère », un traité entre les Haudenosaunis et Anichinabés pour partager et entretenir la terre et ses ressources autour des Grands Lacs. Nous reconnaissons également que ces terres sont régies en vertu du Traité no 3 d’Achat entre les lacs de 1792, conclu par la Couronne et la Première Nation des Mississaugas de Credit.

 

© 2021 - CSMLS-SCSLM